En déco,
le noir est la couleur
de l’audace.

« Ce n’est pas possible, on ne peut pas peindre l’entrée en noir ». Ou le plafond du séjour en noir, ou les murs de la chambre en noir ou le sol de la salle de jeux en noir...

Cette couleur, qui est l’étonnante addition de toutes les couleurs, est celle qui génère le plus de doutes, d’hésitation, d’abandon, de discussions très animées et disons-le, de belles engueulades.

Du coup quand le noir est choisi dans un intérieur, il est le fruit d’une audace dont on a toutes les chances d’être fier car tout le monde salue, admire, adore et rêve de faire la même chose.

Mais pourquoi tant de passion ?

Tout simplement parce que dans notre imaginaire collectif, dans notre culture, le noir est la couleur de la tristesse, de la nuit, de la carambouille et du deuil.

Broyer du noir,
avoir des idées noires,
une série noire,
une caisse noire,
un regard noir... vous connaissez.

Et pourtant, comme par mystère, dès que l’on bascule dans le monde de la mode, du luxe, de l’art, de la déco, le noir n’est qu’élégance, noblesse, sérénité et beauté.
Des études attestent même que les personnes qui s’habillent tout en noir sont davantage prises au sérieux que les autres, c’est dire !

Surgit ici une nouvelle question :
Pourquoi l’idée courante du noir est-elle si différente de la réalité du noir ?

Tout simplement parce que dans la réalité,

le noir a une complice extraordinaire,
une alliée qui ne cesse de le mettre en valeur :
la lumière.

Dès que le noir imprègne un matériau qui reflète la lumière comme un tissu, une peinture satinée ou brillante, un carrelage, une faïence, on dirait qu’il prend vie sous nos yeux.
La lumière s’y noie ou y rebondit et nos yeux en fonction de notre place et de nos mouvements découvrent de multiples spectacles tous originaux.

Regardez ces quelques images.
Déjà dans votre esprit, vous savez qu’un angle différent aurait donner une photo différente, une composition différente un peu comme par magie.

Lorsque l’absorption de la lumière est intense, l’effet est tout aussi saisissant.
Le Vantaclack est une bizarrerie qui mérite une visite sur le net.
Il s’agit d’un matériau (une espèce de peinture) fait de petits tubes de carbones verticaux tout serrés les uns contre les autres (comme un velours). Le noir y est presque absolu, la lumière est absorbée à 99,99% et cette vision est tout simplement fascinante.
Même en disparaissant, la lumière sert le noir.

En déco,
le noir a toutes ces vertus et bien d’autres :

Il sublime toutes les couleurs qu’il côtoie, les couleurs vives sont plus vives, les pastels plus doux, les demi teintes plus chaleureuses et les gris plus lumineux.
Il donne un volume et une présence inégalée aux meubles (surtout les nôtres ;-)) aux objets au cadre et miroirs.
Enfin, il anoblit n’importe quel éclairage et donc n’importe quelle lampe et luminaire.

Nous vous avons donné envie des envies de noir pour votre déco ?

C’est notre vœu le plus cher.

Si vous « débutez dans le noir », évitez juste les noirs très brillants sur de grandes surfaces car c’est un peu difficile.
Sinon, lancez-vous sans hésitez :
- total black dans une entrée sombre ou une alcôve
- plafond noir mat et canapé de couleur dans le salon
- damier noir et blanc dans votre cuisine.

Nous vous promettons deux frissons :
celui de la décision
et celui du bonheur du résultat.
Et ça, ça n’arrive pas tous les jours.